top of page

Suite du déplacement à Djibouti - jour 2 partie 2 🇩🇯

(...) Rendez-vous est donc pris avec l'équipe pour suivre la poursuite vers le lycée de ce collège et leur accès à la formation qui va forcément ne plus être possible pour les personnels non français. Visite de l'établissement et rencontre avec les personnels. Autre engagement pris de ma part auprès des enseignants et de l'infirmière pour demander qu'il leur soit permis des formations AESH dans la zone car, à ce jour, les personnels du second degré et l'infirmière n'y ont pas accès ce qui est regrettable. Concernant l'enseignement religieux, je me suis assurée que les familles refusant ces enseignements pouvaient librement le faire. Cela m'a été assuré.

Visite et échange avec la directrice du Primaire Mme Corinne Somaïni et Madame Claude Arcand, enseignante formatrice dans le premier degré sur le site Dolto du lycée français de Djibouti au sujet des formations, de la prise en charge des besoins particuliers des élèves mais aussi du temps scolaire des élèves dont la journée se termine à 14h. Beaucoup de travail en matière de formation continue et d'accompagnement des néo-recrutés dans la zone pour ces deux professionnelles de l'éducation.


Direction le site Kessel du lycée français de Djibouti pour une visite rapide de l'établissement, un déjeuner en présence de l'équipe de direction et de Mme l'Ambassadrice. Rencontre avec les représentants des personnels qui m'ont présenté les conditions de travail, de formation et financières des différents type de contrats, l'accès à la naturalisation pour les personnels djiboutiens engagés depuis des années a été également un des sujets abordés, avec l'augmentation de l'ISVL et les passeports de service. Une demande également sur l'inclusion scolaire pas toujours facile à accompagner en raison de conditions parfois compliquées pour les enseignants.

Concernant les représentants des élèves j'ai été impressionnée par leur engagement, leur éloquence et leur niveau de français. Ces élèves font la démonstration que notre enseignement français sait produire un très beau résultat. Bravo pour ce travail à l'équipe vie scolaire et enseignante !


Enfin échanges également sur la rédaction de la nouvelle convention permettant un retour à une gestion parentale. Actuellement, la directrice de l'Agence est présidente de cet établissement conventionné dans le cadre d’une gouvernance renforcée visant à mener à bien le projet immobilier.


Rendez-vous est également pris pour poursuivre nos échanges par visioconférence avec le Proviseur car le temps nous a manqué pour approfondir les différentes thématiques que nous souhaitions aborder.


Au pas de course départ pour l'aéroport pour un vol direction de Addis-Abeba et une arrivée nocturne accueillie par M. l'Ambassadeur (petit désagrément de voyage, ma valise n'a pas suivi. Il me faudra attendre ma prochaine escale à Djeddah pour la récupérer…).


Derniers articles :
Archives des 6 derniers mois : 
bottom of page