• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • LinkedIn Social Icône
  • YouTube Social  Icon

©2017 - Samantha Cazebonne - Tous droits réservés

samantha.cazebonne@assemblee-nationale.fr

Paris - Espagne - Portugal - Andorre - Monaco

"À travers mon mandat de députée, je veux défendre des convictions avec force et détermination

en me mettant au service de la France et des Français".

Samantha CAZEBONNE

Députée des Français de l'étranger

Membre de la commission des Affaires étrangères

Présidente du groupe d'amitié France-Portugal de l'Assemblée nationale

Vice-Présidente du Groupe d'études Condition Animale

Membre de l'Assemblée parlementaire de la francophonie

Membre du Groupe de travail parlementaire dans le cadre du Grenelle sur les violences faites aux femmes

Nommée parlementaire en mission par la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale

Protection des espèces animales menacées

 "Je crois que les changements que nous souhaitons et attendons viendront avant tout de notre volonté et de nos propositions. Ce sont nos initiatives et notre détermination qui feront bouger les lignes de la politique". 

ME CONTACTER :

Mail :  samantha.cazebonne@assemblee-nationale.fr

Téléphone : +33 1 40 63 74 23

Adresse postale : Assemblée Nationale

126, rue de l'Université - 75007 Paris

Samantha Cazebonne, députée LREM

En savoir plus sur mon parcours, découvrez mon profil sur LinkedIn: 

  • Grey LinkedIn Icon

Je suis née en 1971 à La Rochelle en Charente Maritime, ville où j’ai passé mon enfance entourée par ma famille, mon père chef d’entreprise, ma mère secrétaire comptable et ma sœur aujourd’hui enseignante d’Histoire Géographie à Paris. Ma famille m’a inculqué le goût de l’effort, l’esprit d’entreprendre, le respect des autres, des règles, de l’environnement, de la vie animale, tout en m’éduquant dans des valeurs républicaines et de solidarité. J’ai su faire miennes ces valeurs que je transmets à mon tour à mes enfants.

Diplômée en économie, droit et gestion des entreprises, ma vie professionnelle a débuté en tant qu’enseignante en économie et gestion des entreprises. Ayant exercé dans plusieurs académies (Versailles puis Poitiers) et dans plusieurs départements, j’ai connu la mobilité géographique et les difficultés qui y sont liées. Souhaitant étendre mes champs de compétences j’ai également travaillé pour des comités d’entreprises parmi eux Air France, Radio France, en qualité de guide et accompagnateur de voyages dans de nombreux pays.

A 36 ans, en quête de renouvellement, j’ai décidé de reconsidérer ma carrière et de prendre des responsabilités différentes, j’ai donc passé le concours de personnel de direction. J’ai également repris, il y a huit ans, le chemin de l’université afin d’obtenir un Master en management. Je dirige, depuis, des établissements scolaires : d’abord deux en France, puis deux à l’étranger, au Maroc puis en Espagne.

Ma carrière n’est donc pas politique cependant elle m’a permis de travailler avec les représentants des institutions françaises : maires, conseillers généraux et régionaux, préfets, députés, ambassadeurs, consuls, attachés culturels, directeurs d’alliance, conseillers consulaires et bien sûr tous les personnels de ces institutions qui travaillent près d’eux. Résidant hors de France depuis six ans, mes fonctions m’ont amené à collaborer avec les représentants d’autres pays comme des gouverneurs et procureurs du roi au Maroc et dernièrement en Espagne avec le maire de Palma et ses conseillers dans le cadre de la construction du nouveau lycée français.

Mon action auprès des français :

En 2014, après trois ans de résidence et de direction d’un Lycée français au Maroc, j’ai accepté de prendre la direction du lycée français de Palma. L’annonce de sa fermeture en 2013 a résonné en moi comme un véritable défi à relever. Il a fallu faire preuve de détermination, d’engagement afin de répondre aux inquiétudes des familles et des personnels qui se mobilisaient déjà depuis six mois pour se faire entendre. Soutenue par ma direction générale à Paris, forte d’une équipe de collaborateurs volontaires, d’enseignants et de parents investis, nous avons défini ensemble une stratégie nouvelle. Deux ans d’efforts, d’investissement et d’initiatives ont permis d’inverser la tendance et d’annoncer, en raison de la progression de près de 30% des effectifs, la construction d’un nouveau lycée. Les enfants continueront donc de recevoir une éducation française sur ce territoire et nos familles françaises, ainsi que toutes celles que nous pourrons accueillir, savent désormais qu’elles peuvent penser leur projet professionnel en toute sérénité.

Pour cette raison et par cet exemple, je sais que nous pouvons faire changer les choses si nous refusons d’accepter la fatalité et que nous acceptons d’être visionnaire.