top of page

Retour sur le déplacement au Vietnam 🇻🇳 jours 1 et 2 à Hô-Chi-Minh-Ville


Début du déplacement par un dîner avec Jaime Peypoch, secrétaire général de la FAPEE. Nous avons évoqué le rôle des parents dans les instances de gouvernance des IRF, la représentativité de la FAPEE au CA de l'AEFE, l'aide à la scolarité (CCB et CNB), les dispositifs d'inclusion et les bourses AESH et de nombreux autres sujets qui figurent sur la feuille de la route de cette fédération. Je salue l'engagement bénévole de Jaime également très investi sur la promotion de la francophonie avec notamment la mise en place du grande dictée et la création de la première association FLAM du Vietnam.


Début de la seconde journée par un petit déjeuner à la résidence de 🇨🇵 avec Emmanuelle Pavillon-Grosser, consule générale et Sonia El Harchali, cheffe du service social. Cette circonscription consulaire compte environ 2/3 des Français vivant au Vietnam.



Départ pour le Lycée français international Marguerite Duras accompagnés par Anne-Laure Vincent, attachée de coopération pour le français. Visite de cet EGD qui scolarise pas loin de 1 200 élèves suivie d'un échange avec le proviseur Jean-Hugues Mota et son équipe de direction, les élèves élues au CVCL, les deux co-présidents de l'APE UPMD et les représentants des personnels. Principaux sujets abordés : permis de travail, FLESCO, bourses AESH, transport scolaire, harcèlement scolaire, formation et certification dans les IRF, politique salariales, etc.


Se sont ensuite joints à nous pour le déjeuner, les chefs d'établissements et fondateurs des trois établissements partenaires : l'École Boules et Billes, l'École internationale française Saint Ange et La Petite École HCMV. Homologuées jusqu'au CM2, ces trois écoles primaires ont des effectifs en nette progression depuis la sortie de la pandémie. Leurs cohortes de CM2 ont ensuite la possibilité de poursuivre leurs scolarité à l'EGD. Nous avons évoqué les barrières au développement que représente la limitation à 50% des effectifs d'élèves de nationalité vietnamienne imposée par le gouvernement et la décroissance de la communauté française. La mise en place de cursus bilingues voire trilingues s'impose.



Retour à la résidence de 🇨🇵 pour une suite aux échanges entamés lors petit déjeuner avec la consule générale en compagnie de Laurent Fischer, conseiller des Français de l'étranger et Grégory Robert, consul adjoint. Mariages, familles françaises dans la précarité, séparations, adoptions et visas ont été évoqués.

Merci à Mme la consule générale et son équipe pour leur accueil, et à toutes les personnes rencontrées pour leur disponibilité et la qualité des échanges.

コメント


Derniers articles :
Archives des 6 derniers mois : 
bottom of page