top of page

Retour sur le dĂ©placement en Serbie - Belgrade đŸ‡·đŸ‡žÂ  du 1er fĂ©vrier 2024



Petit dĂ©jeuner de cadrage Ă  la RĂ©sidence de đŸ‡«đŸ‡· avec Pierre Cochard, ambassadeur, Fatih Akcal, premier conseiller, Stanislas Pierret, COCAC et Mehmet Meydan, consul, lors duquel nous avons fait le point sur la relation bilatĂ©rale, l'adhĂ©sion de la Serbie Ă  l'UE đŸ‡ȘđŸ‡ș et la situation de l'École française de Belgrade.


Échanges ensuite avec M. Eric Grasser, seul Ă©lu Conseiller des Français de l’étranger pour la Serbie, entrepreneur installĂ© depuis une vingtaine d'annĂ©e dans le pays et dont je salue le dynamisme et le franc-parler


DĂ©part pour l’École française de Belgrade (EFB) en compagnie du COCAC, Stanislas Pierret, oĂč j’ai eu le plaisir de retrouver Christine ChourrĂ©, la proviseure avec laquelle j’ai partagĂ© 2 annĂ©es en Master il y a quelques annĂ©es. L’EFB est une Ă©tablissement conventionnĂ© avec l'AEFE qui accueille plus de 520 Ă©lĂšves sur 2 sites diffĂ©rents (maternelle d'une part et Ă©lĂ©mentaire / secondaire d'autre part).


AprÚs la visite des locaux du site principal, j'ai rencontré les élÚves élus au conseil d'établissement et au CVC/CVL avec lesquels nous avons parlé de la lutte contre le harcÚlement scolaire, du climat scolaire, du modÚle de l'enseignement français et de l'orientation dans le supérieur.


J'ai Ă©galement rencontrĂ© les reprĂ©sentants des parents d'Ă©lĂšves et des personnels de mĂȘme que l'Ă©quipe de direction et le conseil de gestion au grand complet (11 membres avec voix dĂ©libĂ©rative et 6 avec voix consultative). Toutes les discussions ont tournĂ© autour de l'avenir de l'Ă©tablissement - actuellement en annĂ©e probatoire pour l'homologation - qui passe par une relocalisation dĂ©sormais indispensable et urgente. En effet, non seulement la configuration du site principal composĂ© de plusieurs pavillons indĂ©pendants ne permet pas d'accueillir un nombre d'Ă©lĂšves suffisant par classe pour atteindre un Ă©quilibre financier et offrir des salaires attractifs mais de surcroĂźt elle pose des problĂšmes en termes de sĂ»retĂ© et de sĂ©curitĂ©. Il convient dĂ©sormais que la communautĂ© parentale accepte une des options de relocalisation sur lesquelles travaille le conseil de gestion avec le soutien et l'appui du poste diplomatique.


Je remercie Monsieur l'Ambassadeur, Madame la proviseure et leurs équipes respectives pour leur accueil et leur disponibilité et apporte tout mon soutien au conseil de gestion de l'EFB. 


DĂ©part ensuite pour l’aĂ©roport Nikola Tesla et la prochaine Ă©tape, direction Skopje pour une arrivĂ©e nocturne.

Derniers articles :
Archives des 6 derniers mois : 
bottom of page