top of page

Dernière étape de ce déplacement en Amérique centrale, le Costa Rica 🇨🇷



Jour 1 


Journée transports Honduras Costa Rica via Panama. Accueil en fin de journée à l’aéroport par Rodolphe Le Dref, chef de section consulaire, après un long vol avec escale depuis Tegucigalpa 🇭🇳(8h). Je le remercie pour sa disponibilité et les premiers éléments de contexte qu'il m'a donnés.


Jour 2 


Début de journée par une réunion d’accueil à l'ambassade avec Alexandra Bellayer-Roille, ambassadrice de France au Costa Rica 🇨🇷, Fabrice Place, premier conseiller et le chef de section consulaire rencontré la veille. Nous avons longuement discuté du lycée 🇫🇷🇨🇷 puis avons fait le point sur les sujets consulaires avant d'aller rencontrer les agents. Environ 2.400 Français sont inscrits sur le registre des Français de l’étranger plus 300 personnes en protection, un chiffre en hausse en 2023, sans compter les Français présents mais non inscrits estimés à 3 500 et également ceux, nombreux, venant en touristes visiter ce magnifique pays. Chaque année 3 tournées consulaires sont organisées en dehors de San José et également 4 au Nicaragua, pays sur lequel la section consulaire a compétence.


Visite ensuite du SCAC Amérique centrale, seul service de coopération et d'action culturelle régionale au monde, hébergé dans les locaux de l'ancien Institut français, partagés avec Campus France et l'Agence française de développement (AFD). Échanges avec l'attachée de coopération, adjointe de la COCAC, et les autres membres de l'équipe qui m'ont présenté les différents projets de coopération avec le Costa Rica et les autres pays d'Amérique centrale.


Départ ensuite pour le Lycée franco-costaricien 🇫🇷🇨🇷, seul établissement de l'EFE qui fonctionne en rythme sud en Amérique centrale. Cet établissement conventionnée avec l’AEFE accueille pas loin de 1 100 élèves de la TPS à la terminale et prépare à la fois au bac français et au bac costaricien. Il est unique à plus d'un titre car il est considéré par le Costa Rica qui y rémunère et y met à disposition 26 personnels comme un établissement public à programme local ! Exemple remarquable de coopération entre 2 pays !


⚠️⚠️ Pourquoi en Europe ne peut-on pas arriver à de tels accords ? Ceux-ci permettraient de baisser considérablement les frais de scolarité des familles. Je le suggérais il y a peu pour l’Espagne 🇪🇸 par exemple où les frais de scolarité augmentent dans de nombreux établissements. Cette prise en charge par l’Etat costaricien permet de bénéficier de frais de scolarité de 5000 euros à l’année ! ⚠️⚠️


En plus de payer 26 enseignants, le gouvernement du Costa Rica a subventionné le lycée pour la construction de bâtiments dont le réfectoire. Un très beau modèle qui devrait être source d'inspiration et de demandes des parents d’élèves dans les États où les frais de scolarité augmentent ! Ce lycée est aussi unique par une volonté réelle de mixité sociale : il y a non seulement les bourses du programme 151, payées par la France 🇫🇷 pour les élèves français, mais également un fonds de solidarité pour les élèves costaricien abondé à hauteur de 4,5% des recettes ce qui permet de financer la scolarité entière de 60 élèves. 


Accueillie par la proviseure, Marie-Laure Petton, la directrice du primaire, Morgane Fach, et la présidente du comité de gestion, Pilar Lizama Oliger, j'ai d'abord visité l'établissement et ai pu découvrir l'exposition que les élèves de tous les niveaux réalisent pour mettre en valeur les #JO2024.


Déjeuner de travail ensuite avec l'équipe de direction et le comité de gestion pour discuter de la gouvernance de l'établissement, des aspects financiers et de son extension. A terme, avec la montée de cohortes permettant 4 divisions par niveau, l'établissement pourra accueillir 1 300 élèves mais devra pour ce faire construire de nouvelles salles de classes et autres espaces. Nous avons également discuté du dispositif #FLE/#FLESco qu'il faut renforcer pour permettre des entrées latérales au-delà du CP.


Échange ensuite avec les représentants des élèves sur leurs projets, la lutte contre le harcèlement, l'usage du téléphone, la liberté de penser et l'orientation dans le supérieur qui reste à être renforcée pour mettre en valeur les cursus universitaires français. Échanges avec les représentants des personnels, autant détachés que de droit local, avec qui j'ai discuté de frais de scolarité des enfants des personnels de droit local qui n’ont aucune déduction et payent intégralement contrairement aux autres établissements scolaires de la zone, nous avons abordé le coût de la vie le plus élevé de la zone Amérique centrale mais aussi la valorisation des carrières pour les professeurs détachés devant retourner en France. J’ai pris l’engagement d’en parler avec la ministre Belloubet que je verrai en tête à tête mi-mai. Échange finalement avec les représentants des parents d’élèves. Nous avons évoqué les études supérieures en France, l’orientation qui mérite un renforcement. Les représentants ont également exprimé leur satisfaction de scolariser leurs enfants dans cette école internationale


Suite de la journée à l'Alliance française avec sa directrice, Emmanuelle Gines qui m'a présenté les diverses activités organisées : exposition, cours en ligne. Très belle alliance dans cette maison coloniale. 


La journée s'est achevée par un dîner à la Résidence à l'invitation de Mme l’Ambassadrice où étaient présents, en plus des différents chefs de service, Denis Glock (CFDE), Fanny Sterner (CFDE), Olivier Prouteau (consul honoraire), Sophie Feral (présidente de l'ADFE), Marie-Laure Petton (proviseure) et Désirée Segovia (présidente de l'Alliance française. Nous sommes revenus sur notre relation bilatérale, les problématiques de nos concitoyens au Costa Rica, l’augmentation du coût de la vie, l’insécurité montante et bien d’autres sujets à bâtons rompus. 


Très belle soirée à l’invitation de Madame l’Ambassadrice.


Jour 3 :

 

Départ pour l’Europe après un long déplacement dans 6 pays à la rencontre de nos compatriotes, nos élus et acteurs des écoles françaises très bien implantées et riches de milliers d’élèves qui seront des alumni et acteurs de la coopération durant toute leur carrière professionnelle. Ce déplacement que j’ai réalisé lors de la suspension des travaux au Sénat prend fin alors qu’un autre s’annonce très vite derrière. Je remercie très sincèrement Madame l'ambassadrice et l’ensemble des personnes rencontrées au Costa Rica et plus généralement toutes celles rencontrées lors de ces 15 jours pour leur accueil, leur disponibilité et nos échanges

Comments


Derniers articles :
Archives des 6 derniers mois : 
bottom of page