top of page

Retour sur le déplacement dans les pays du Golfe : Qatar 🇶🇦 (première partie)



Après une arrivée tardive la veille à Doha depuis Bahreïn, début de matinée par un petit déjeuner de cadrage avec Jean-Baptiste Faivre, ambassadeur de 🇫🇷 au Qatar et Evy Habib Yammine, attachée de coopération pour le français et directrice déléguée de l’Institut français du Qatar.


Départ ensuite pour le site de West Bay du Lycée franco-qatarien Voltaire. Cet établissement créé en 2007 accueille désormais 1 700 élèves dont 300 Français environ de la PS à la terminale et devrait en scolariser 1 850 à la rentrée prochaine ce qui fait envisager par ses fondateurs la création d'un 4e site. Le lycée qui se positionne dans la perspective de "Qatar National Vision 2030" a la particularité de scolariser de nombreux enfants de la famille royale qatarienne avec une volonté de l'Émir de promouvoir la culture, l'enseignement et la langue française. Il offre également désormais le programme du diplôme (DP) de l'IB en français.


Échanges dans un premier temps avec le proviseur, Serge Tillmann, et son équipe de direction qui m'ont présenté l'établissement, sa raison d'être et ses spécificités comme l'existence de 3 cours supplémentaires hors programme français pour élèves de confession musulmane : cours de religion, cours d'Arabe et cours d'histoire qatarienne. Échanges ensuite avec les élèves du CVC/CVL avec qui nous avons discuté de lutte contre le harcèlement, de l’organisation de leur journée, des activités périscolaires et de la gestion de classe et leur organisation dont les cours d’EPS. Les voyages scolaires de même que certaines particularités en termes de mixité fille-garçon en classe et pour certains cours ont été abordés. Échanges avec des professeurs du premier et du second degré sur leur conditions de travail et notamment leur choix de venir enseigner au Qatar. Certains d’entre eux manifestent un réel engouement pour l’école, ses conditions financières et de logement mais aussi pour la sécurité où un épanouissement personnel.


Échange avec 2 des 4 membres du comité des parents d’élèves qui louent la qualité de la communication avec la direction, le côté familial de l'établissement malgré des effectifs à 1700 élèves et qui mettent en avant la qualité des enseignements et les conditions matérielles de l’école.

Il nous a été également indiqué que les familles choisissaient en connaissance de cause entre le projet pédagogique et les enseignements du lycée Voltaire et le lycée Bonaparte.


Avant de visiter l'établissement, je me suis entretenue Youssef Buhindi, chef de cabinet du Dr. Ali Bin Fetais Al-Marri, président du conseil d’administration du lycée et président de la commission des affaires étrangères du Parlement du Qatar (Shura). Il m'a réaffirmé le lien d'amitié entre la France et le Qatar, l'importance du lycée franco-qatarien Voltaire dans la relation bilatérale et que la France était un modèle pour le Qatar et l'apprentissage du français une politique d'État.


Suite de la visite demain...

Commentaires


Derniers articles :
Archives des 6 derniers mois : 
bottom of page