top of page

Retour sur le déplacement en Géorgie 🇬🇪- Tbilissi  2/2 



Déjeuner à la Résidence de France, à l’invitation de l'ambassadrice, Sheraz Gasri, et en présence de Lusine Bardon, CFDE, Bela Khabeishvili, responsable de la chaire de français à l’université d’État de Tbilissi, Torniké Eristavi, professeur de français à l’Institut géorgien des affaires publiques, Éva Bertrand, coordinatrice de l’Université franco-géorgienne, et Ketevan Kurtsikidze, attachée de coopération éducative. Nous avons évoqué la coopération éducative, linguistique et universitaire de même que l'apprentissage du et en français en Géorgie.


Avec Lusine Bardon nous sommes rendues à l’Institut français de Géorgie pour une visite des salles de classe et une poursuite des échanges sur les sujets d'éducation avec Alexandra Richter, attachée de coopération universitaire et scientifique, et Natia Mskhaladze, chargée de l’espace Campus France. 


Les établissements géorgiens étant encore en vacances scolaires, je n'ai pas pu me rendre à l'école Saint-Exupéry (labellisée FrancÉducation) ni à l'école Marie-Brosset, établissement à programme bilingue préparant à la fois au bac géorgien et au bac français avec le CNED.


Avant de m'envoler pour Bakou en Azerbaïdjan, j'ai été invitée à une dégustation de vins par  la Chambre de Commerce et d’Industrice France-Géorgie. Ce temps court mais très riche en échanges me permet de saluer sa dynamique présidente et la communauté d'affaires.


Je tiens à saluer l'engagement de Lusine Bardon qui m'a accompagnée tout au long de la journée. Je remercie également toutes les personnes rencontrées pour leur accueil et leur disponibilité, et en particulier Madame l'ambassadrice, Monsieur le Consul et toute l'équipe du SCAC qui m’ont fait découvrir par le prisme de la langue française ce magnifique pays présidé par l’ancienne ambassadrice de France en Géorgie et franco-géorgienne, Mme Salomé Zourabichvili, que nous rencontrerons certainement lors d’un prochain déplacement car ce pays est une heureuse surprise et mérite vraiment d’être découvert. Ses atouts pour rejoindre l’Union européenne sont nombreux.

Derniers articles :
Archives des 6 derniers mois : 
bottom of page