top of page

Retour sur le déplacement au #Congo 🇨🇬 jour 3



Début de journée par un entretien avec M. Pierre Mabiala, ministre d'État chargé des relations avec le parlement, auquel j'ai présenté mes condoléances pour le drame qui a touché le pays le 21 novembre dernier. Nous avons notamment évoqué la qualité de la relation franco-congolaise 🇫🇷🤝🇨🇬 et la révision de la convention bilatérale judiciaire signée entre nos deux pays. Je remercie M. René Marini, conseiller des Français de l'étranger, de m’avoir permis cet échange et de m’avoir accompagnée ainsi que M. Xavier Sauzade, conseiller politique à l’Ambassade.


Accompagnée par Mme l’Ambassadrice de 🇫🇷, Claire Bodonyi, je me suis dirigée ensuite au Sénat où j'ai d'abord échangé avec Mme Jeanne Émilie Ngoto, vice-présidente du groupe d'amitié Congo-France et plusieurs sénateurs membres du groupe. J’ai ensuite eu l’honneur d’être reçu par M. Pierre Ngolo, président du Sénat. En ce surlendemain du 65e anniversaire de la proclamation de la République congolaise, nous avons évoqué la singularité de la relation entre nos deux pays (Brazzaville fut la capitale de la France libre), les pistes de collaboration entre nos deux groupes d'amitié, le protocole d'accord entre Sénats 🇫🇷🇨🇬 et la prochaine visite attendue du président Larcher à Brazzaville. La presse nationale nous attendait en fin d’échange qui se sont ensuite poursuivis à la Case de Gaulle à l’invitation de l’ambassadrice de 🇫🇷.




Je me suis ensuite rendue sur le site du Centre de formation et de recherche en art dramatique (CFRAD) dont le bâtiment fait l'objet d'un programme de réhabilitation financé par la France à hauteur de 4M euros, engagement du président de la République 🇫🇷 lors de son dernier déplacement au 🇨🇬. Ancien cercle civil et militaire français construit en 1904, il abrita en 1944, sous le général de Gaulle, la conférence de Brazzaville qui amorça la décolonisation.


Direction ensuite l'Ambassade pour un échange avec M. Philippe Ducornet, chef de la section consulaire et les agents. Nous avons évoqué à nouveau les conclusions du rapport Hermelin et sa mise en œuvre entre Pointe-Noire et Brazzaville.


Fin de journée par une réception à la Résidence de France à la rencontre de la communauté française. J'ai pu échanger avec nombre de nos compatriotes : personnels des opérateurs français, chefs d'entreprises implantées au Congo, VIA / VIE / VSI, etc. J'ai eu l'occasion de découvrir une communauté particulièrement dynamique, heureuse de vivre dans ce pays ami de la France.

Derniers articles :
Archives des 6 derniers mois : 
bottom of page