top of page

Retour sur le déplacement à Madagascar du 5 au 10 février 2023



Jour 1 à Antananarivo


A l’invitation de Jean-Hervé Fraslin Afe, Président du conseil consulaire de Madagascar, après-midi en compagnie des membres de l’association Mieux Vivre Ensemble à Madagascar.

Échanges nourris autour des différentes situations de vie que rencontrent nos compatriotes français ou franco-malgaches : demandes de Certificat de nationalité, passeports, entrepreneuriat, enseignement du français…

Soirée avec M. l’Ambassadeur de France, Arnaud Guillois, M. le Premier conseiller, Marc Serviès, Mme la Consule adjointe, Caroline Pasquier, et M. le conseiller culturel, Patrick Bosdure.


Jour 2 à Antsirabe


Après 4h30 de route depuis Tananarive en compagnie de Nolwenn Bodo, COCAC adjointe et de Jean-Hervé Fraslin, arrivée à Antsirabe et accueil par Lina Leung, consule honoraire de et directrice de la magnifique Résidence des Hauts-Plateaux.

Visite du Collège français Jules Verne Madagascar en compagnie du principal Olivier Hureau, de la directrice Lalanirina Mtsounga, du président du comité de gestion Lauréat Mandresilahatra et la vice-présidente Bouchra Jarjini. Au programme : chants en français et en malgache des élèves du primaire, activité de motricité fine des élèves de PS, activité de lecture au CDI des élèves de GD et présentation aux élèves de 3e du rôle d'une sénatrice. Après la visite échanges successifs avec l'équipe de direction, le comité de gestion et les représentants des élèves, des parents et des personnels. Toute la communauté scolaire s'accorde à saluer la bonne ambiance qui règne dans l'établissement et la qualité des conditions d'apprentissage et de travail. Le comité de gestion fait toutefois part de ses préoccupations par rapport à de possibles augmentations des remontées de PRR à effectuer à l' AEFE - Agence pour l'enseignement français à l'étranger .

Ensuite entretien avec Honoré Gabriel Rasamimanana, maire d'Antsirabe, qui s'est félicité de la récente inauguration d’un centre de secours et d’incendie dans sa commune grâce à une convention de coopération signée avec l'association lyonnaise CASC APPUI. J'ai profité de cet échange pour plaider auprès du maire en faveur d’une remise en état de la voirie devant le collège afin d'en permettre l'accès en toute sécurité.

Finalement, rencontre avec une cinquantaine de nos compatriotes à la Résidence des Hauts Plateaux - Antsirabe. J'ai présenté mon action au Sénat puis nous avons échangé sur les missions consulaires en province, la couverture maladie et la sécurité des Français à l'étranger.

Merci à toutes les personnes qui m’ont chaleureusement accueilli et particulièrement à la consule honoraire et son équipe pour son remarquable travail.


Jour 3 à Antsirabe et Tananarive



Visite de l'Alliance Française Antsirabe en compagnie de sa directrice Cassie Butchle et de son président Hariniony Christophe Rabe. Chaque année, environ 6 000 apprenants y suivent des cours de FLE, peuvent passer des certificats DELF / DALF et une centaine d'artistes s'y produisent. Très belle mobilisation de toute l’équipe qui fait beaucoup avec de petits moyens.

Retour par la route à Tananarive à l'Institut français de Madagascar (Ifm Madagascar) avec d'abord une visite de la médiathèque, lieu incontournable pour les amoureux des livres et de la culture. On peut y consulter ou emprunter plus de 30 000 documents, 3 500 DVD et 2 500 CD, et accéder à un espace multimédia et à des bibliothèques en ligne telles que Culturethèque et CAIRN.

Fin de la journée par une conférence passionnante de Pascal Boniface, directeur de l' IRIS - Institut de relations internationales et stratégiques, sur les grandes mutations géopolitiques, à l'issue de laquelle nous avons poursuivi les échanges en compagnie de Arnaud Guillois, ambassadeur de France à Madagascar et de Patrick Bosdure, COCAC et directeur de l'IFM.

Je tiens à remercier tout particulièrement Nolwenn Bodo, COCAC adjointe, qui m'a accompagnée au cours de ces 2 jours à Antsirabe et avec laquelle j'ai pu m'entretenir longuement sur notre réseau culturel et d'enseignement.


Jour 4 à Tananarive



Visite du consulat général de à Tananarive et échanges avec la consule adjointe, les différents chefs de service et leurs équipes (administration des Français de l'étranger, état-civil et nationalité, social, médico-social et visas). Sujets de préoccupation : tensions sur les effectifs en raison de situations complexes à traiter telles que la complexité des enjeux liés à l'état civil, les conséquences du décret 2022-899 sur les délais de recours en cas de refus de délivrance d'un certificat de nationalité française et l'émission des titres de voyage qui en découle. Je tiens à saluer l'engagement des équipes consulaires, autant les agents titulaires que ceux de droit local, qui effectuent avec dévouement les missions qui leur sont confiées.

Échanges avec l'équipe de l'espace Campusfrance Madagascar et son responsable César Rakotobe qui accompagnent les jeunes dans leurs projets d'études en , première destination des étudiants malgaches ( 4 667 au total). Plus de 1000 étudiants malgaches font le le choix de la France chaque année et 60 d'entre eux se voient accorder une bourse de mobilité.

Après le déjeuner, visite en compagnie de Arnaud Guillois, ambassadeur de France à Madagascar et Patrick Bosdure, COCAC, de l'Ecole La francophonie, établissement homologué de la PS au CM2 qui accueille 600 élèves jusqu'à la terminale : la demande d'extension d'homologation jusqu'à la 3e est en cours. Échanges avec la propriétaire de l'établissement, l'équipe de direction et avec représentants des personnels qui tous insistent sur l'importance de la formation professionnalisante et continue. J’interrogerai prochainement le directeur de l’AEFE sur les raisons de l’absence d’accompagnement de cette école par le SADR. Aucun doute sur le fait que cette école doit être accompagnée par l’opérateur public.

Toujours accompagnée de l'ambassadeur et du COCAC, fin de journée à l' Alliance française d'Antananarivo. Visite et échanges avec son directeur Pierre-Alexandre Kubler et sa vice-présidente Bako Ramanandraibe. Cette Alliance française est la ère au monde en nombre de candidats toutes certifications et la ème en nombre d'apprenants. Là encore beaucoup de travail peu de moyens mais un résultat admirable !


Jour 5 à Tananarive




Début de journée : une audience avec son excellence Andry Rajoelina, Président de la République de Madagascar, en compagnie de Arnaud Guillois, Ambassadeur de France à Madagascar. Après avoir rappelé les liens entre nos deux pays et son engagement dans l'éducation nationale visant à augmenter la qualité et le taux de scolarisation, le Président a plaidé pour un renforcement de la coopération franco-malgache en matière de formation des enseignants et notamment des instituteurs et encouragé la création de nouvelles alliances françaises en province. J'ai pour ma part fait part de mon admiration pour la qualité du français des jeunes Malgaches que j'ai rencontrés et de leur volonté de toujours s'améliorer. J'ai mis en avant le rôle que France Education International pourrait jouer, appuyé par des fonds de l’Agence Française de Développement, pour assurer des formations de formateurs à destination des enseignants malgaches. Le Président doit demander désormais à sa Ministre de l'Éducation de recevoir notre ambassadeur pour mettre en place le projet. Nous suivrons donc cette étape avec attention.



Visite du Lycée Français De Tananarive, établissement en gestion directe de l'AEFE - Agence pour l'enseignement français à l'étranger, scolarisant 2 600 élèves sur 5 sites (4 écoles primaires et 1 collège / lycée). J'ai été particulièrement impressionnée par le dynamisme de l’équipe éducative sous l’impulsion d’une direction créative et incroyablement impliquée, la qualité des infrastructures et la diversité des parcours proposés avec notamment une voie professionnelle AGOrA (Assistance à la gestion des organisations et leurs activités) et bientôt un #BTS "Gestion de la PME". La prise en charge des élèves à besoins éducatifs particuliers (#EBEP) est avec le dispositif d'accompagnement à l'inclusion scolaire (#DAIS), le dispositif spécifique "Pas à pas" et tous les personnels spécialisés - certainement une des plus aboutis du réseau. Échanges avec les élèves du CVC / CVL, avec les représentants du personnels et les parents d'élèves. Déjeuner au Lycée avec l'Ambassadeur, les conseillers des Français de l'étranger, l'équipe du SCAC, l'équipe de direction du lycée et les chefs des 6 établissements partenaires de Tananarive à l'occasion duquel j'ai pu découvrir la diversité de l'offre éducative dans la capitale malgache et les problématiques spécifiques. Je remercie très sincèrement la proviseure, Mme Dominique Lantiez pour sa disponibilité et pour l'organisation de ce déjeuner de travail.


****************************************** Les différents échanges m'ont permis d'identifier 4 sujets que je compte aborder dès mon retour avec le directeur de l'AEFE, Olivier Brochet : - les délais de traitement et de versement des bourses #AESH, - la mise en place de bourses spécifiquement dédiées au diagnostic et au suivi d'élèves boursiers présentant des besoins éducatifs particuliers, - l'accompagnement vers l'homologation par le SADR des établissements n'ayant pas le moyen d'acquitter des prestations - les gros besoin en matière de #formation des personnels qui méritent ici tout particulièrement un renforcement des moyens en formateurs pour accompagner l’ensemble des établissements du réseau ******************************************




Nous avons ensuite été reçus au Sénat par son président, Herimanana Razafimahefa. J'ai eu grand plaisir de revoir à cette occasion Eddie Serge Fernand, questeur du Sénat, que j'avais reçu à Paris l'année dernière. Parmi les sujets évoqués les mesures et projets liés au développement durable dans le pays. Le Président du sénat engagé sur ces nous a fait par de ses ambitions pour Madagascar. Nous enfin pris rendez-vous début avril à Paris, une délégation des sénateurs Malgaches sera reçue par le Président Larcher.


De 19h à 22h30 j’ai eu le plaisir de participer à la réception donnée en mon honneur par l'Ambassadeur à la Résidence de 🇫🇷. Échanges nourris avec nombre de nos compatriotes résidents ou expatriés à Madagascar, je ne peux que saluer leur dynamisme et leur engagement pour faire vivre l’amitié franco malgache.

Je remercie vivement l'Ambassadeur Arnaud Guillois qui m'a accompagné lors des moments forts de mon déplacement pour son hospitalité et sa disponibilité et dont les équipes m'ont permis de suivre un programme sans relâche dense et riche comme je les apprécie. Je remercie également Jean-Hervé Fraslin, président du conseil consulaire de Madagascar et président de la commission de l'enseignement de l'AFE qui a été à mes côtés tout au long des 5 jours de mon déplacement ainsi évidemment que Geneviève Tadjer-Farajallah, conseillère des Français de l'étranger de la circonscription. Et bravo surtout pour leur engagement auprès de notre communauté 🇫🇷 dont ils sont très proches et fins connaisseurs de leurs attentes.


Cliquez sur les photos pour en découvrir plus

Commentaires


Derniers articles :
Archives des 6 derniers mois : 
bottom of page