Lutte contre les violences conjugales



MON AMENDEMENT

Les victimes de violences conjugales résidant à l'étranger se trouvent dans une situation particulièrement vulnérable, éloignées de leurs familles et de leurs amis, malheureusement aussi parfois éloignées des institutions françaises.


Certains consulats ont entrepris un travail formidable d'accueil et d'accompagnement, mais la France se doit de répondre à des fragilités supplémentaires pour ces victimes avec :

- des agents formés dans l'ensemble des consulats

- un numéro dédié accessible de l'étranger

- un accès à l'aide juridictionnelle pour les pays n'en prévoyant pas

- un accès à des aides de soutien familial en cas de non versement des pensions alimentaires

- la possibilité de rentrer en France avec leurs e