Pour une éducation inclusive

Le réseau d’enseignement français à l’étranger mérite d’autant plus le qualificatif d’excellent par sa volonté d’améliorer l’accueil des élèves à besoins éducatifs particuliers. Beaucoup de chemin reste à faire, mais des signaux sont envoyés. L’observatoire des élèves à besoins éducatifs particuliers de l’AEFE, où je siégeais lundi, l’organisation du premier colloque sur l’éducation inclusive dans les lycées français de l’étranger, organisé par Aledas au Lyceé Français de Barcelone, où j’étais représentée par mon AP Jeanne Lagabrielle, en font partie. Le travail doit continuer pour que toutes les communautés éducatives s’ouvrent à l’inclusion dans de bonnes conditions, où s’articulent accessibilité et exigence pour toutes et tous.

Derniers articles