Commission des Affaires étrangères : bilan d'activité de cette première année de mandat



"Dans un monde de plus en plus imprévisible, marqué par la recrudescence des tensions, la remise en cause du multilatéralisme et l’effacement des lignes diplomatiques traditionnelles, notre commission des affaires étrangères exerce une mission particulière.


Comme les sept autres commissions permanentes, elle est chargée d’examiner les projets et propositions de loi, d’évaluer et de contrôler la politique menée par l’exécutif. Mais elle doit aussi

assumer un rôle d’éclairage et de prospective.

À travers nos travaux, nous nous efforçons de sonder les lignes de fracture du monde pour mieux les anticiper et au besoin appeler à les corriger. Nous cherchons à dégager des axes de lectures, à fixer des repères, à tracer des lignes d’action, à émettre des recommandations pour contribuer, à notre place, à construire un nouvel ordre mondial, plus équilibré, plus stable, et plus juste.

Nos concitoyens sont en même temps citoyens du monde. Ils connaissent et suivent avec attention, et parfois avec inquiétude, les évolutions de l’Europe et de la planète. Rien de ce qui s’y passe ne leur est indifférent. C’est une responsabilité supplémentaire pour notre commission.