• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • LinkedIn Social Icône
  • YouTube Social  Icon

©2017 - Samantha Cazebonne - Tous droits réservés

samantha.cazebonne@assemblee-nationale.fr

Paris - Espagne - Portugal - Andorre - Monaco

Portrait de Michelle Mauduit, Conseiller Consulaire de Monaco

July 10, 2018

 

Ancien Inspecteur d’Académie, chargé des relations franco-monégasque pour l’Education dans l’Académie de Nice, Michelle Mauduit, devenue résidente monégasque, s’investit depuis 18 ans dans le tissu associatif français en Principauté. Vice-Présidente de l’Ordre National du Mérite, Présidente du Comité d’Entraide des Français de Monaco, Présidente enfin, de la Fédération des Groupements Français de Monaco à La Maison de France.

 

Elle a été élue Conseiller Consulaire en 2014, considérant qu’il y avait trois mandats possibles qui correspondaient aux trois domaines d’intervention à Monaco, c’est-à-dire la fiscalité,  l’économique et le social ; l’une des singularités à Monaco, c’est qu’il n’existe pas de service social à l’Ambassade de France pour nos compatriotes, probablement à cause d’a priori tenaces qui veulent qu’un Français qui vit à Monaco soit nécessairement riche !

 

Elle préside une sorte de TPE qui aide une vingtaine de nos compatriotes à l’année en Principauté, en relation avec l’Ambassade de France et l’ensemble des institutions monégasques : Ministère des Affaires Sociales (DASS, hôpitaux, Croix Rouge et autres associations humanitaires), département de l’Intérieur, Education Nationale de la Jeunesse et des Sports (bourses d’études pour de jeunes compatriotes dont les parents sont en difficulté). C’est sa façon dit-elle de contribuer au bien commun.

 

Mais ses engagements ne s’arrêtent pas là. En tant que Présidente de la FGFM, elle organise l’accueil permanent des 9 associations qui la composent à la Maison de France, prononce les discours commémoratifs qui s’y déroulent en présence des plus hautes personnalités monégasques, accueille les manifestations de remises de Médailles par l’Ambassadrice de France et toutes initiatives d’animation des Associations (Légion d’Honneur, Ordre National du Mérite, Médaillés Militaires, Rhin et Danube, Comité d’Entraide des Français de Monaco, association Pour le Devoir de Mémoire, Union des Français de l’Etranger, Comité pour le Commerce Extérieur de la France…).

 

Outre les activités précédemment énoncées, Michelle Mauduit veille, avec une impérieuse vigilance, au rayonnement de la France à Monaco dans le cadre d’un programme annuel d’animation culturelle élaboré avec les associations affiliées au sein d’une Commission Culturelle qu’elle préside à la FGFM. Parmi les actions d’animation de la Maison de France, il y a bien sûr les Commémorations, des expositions, de la musique classique avec l’Académie de Musique de Monaco  et l’Orchestre Philarmonique de Monaco, etc. 

 

La dernière initiative de Michelle Mauduit, passionnée de belles lettres et par le système éducatif de son pays, c’est la création d’un Cycle de Conférences sur l’Actualité et la Francophonie, en partenariat avec l’Union de la Presse Francophone, sujets qu’elle met en relation, éventuellement, avec d’autres événements, telles que les expositions. Depuis l’automne 2017, ont été abordés :

« L’Information Médiatique est-elle encore crédible ? » - Journalistes UPF, octobre 2017 ;

« Peut-on encore sauver la langue française ? » - Jean-Paul BRIGHELLI, mars 2018 ;

« Itinéraire d’un poète aventurier, depuis le Grand Nord Canadien jusqu’à Monaco » - Charlotte

   SERVICE LONGEPE », avril 2018 ;

 « La Revanche des Nanas NIKI DE ST-PHALLE » -  Conférence de Christian LOUBET, juin 2018 ;

 

Prévision rentrée :

« La passion russe de la Côte d’Azur et de Monaco » - Vladimir FEDOROVSKI - octobre 2018 ;

« La mode en 14-18 », Conférence en relation avec le Centenaire de la Grande Guerre ; 

   novembre 2018 ;

« Le Service Public a-t-il trahi la culture ? » - Patrick de CAROLIS - février 2019 ;

« Le retour de la femme dans l’histoire des arts » - Laurence DIONIGI -  avril 2019

« Yves KLEIN et le blues d’Icare » - Conférence de C. LOUBET, juin 2019.

 

Est-il besoin de préciser que la préoccupation de Michelle MAUDUIT est aussi de promouvoir et de rechercher des animations qui mettent en évidence l’amitié franco-monégasque et sa communauté de destin. Nos relations sont d’abord des relations de courtoisie souligne-t-elle.

 

Alors quel est l’impact du Conseiller Consulaire en tant que tel dans ce paysage ?

 

Michelle Mauduit avoue humblement qu’elle ne se pose pas la question. Elle est devenue candidate puis élue parce que le domaine social était concerné par l’un des mandats potentiels, l’éducation n’étant pas un sujet majeur à Monaco pour la France et les Français résidents puisque le système monégasque est essentiellement calqué sur le système éducatif français ; le français est par ailleurs, la langue courante pratiquée à Monaco. Dès lors, elle  considère que l’ensemble des missions qu’elle exerce lui permet de représenter positivement son pays à Monaco et de contribuer à son rayonnement, en même temps qu’elle pense être utile à ses compatriotes auxquels elle apporte bienveillance et disponibilité. 

 

Michelle Mauduit pense, peut-être à tort dit-elle, que sa fonction de Présidente de la FGFM/Maison de France, loin d’être antinomique avec celle de Conseiller Consulaire, lui  offre au contraire l’extraordinaire possibilité de s’inscrire dans une universalité d’approche de son action et de faire la synthèse culturelle, humaniste et sociale de son rôle à Monaco.  

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Derniers articles

November 27, 2019

November 21, 2019

Please reload

Archives