• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • LinkedIn Social Icône
  • YouTube Social  Icon

©2017 - Samantha Cazebonne - Tous droits réservés

samantha.cazebonne@assemblee-nationale.fr

Paris - Espagne - Portugal - Andorre - Monaco

Samantha Cazebonne : Attentats à Barcelone

August 18, 2017

 

J’aimerais avant tout adresser mes pensées et mon soutien aux victimes de cette tragédie et à leurs proches. Au nom de mes concitoyens français, j’aimerais témoigner de ma solidarité et de mon soutien à nos amis espagnols et particulièrement à la ville de Barcelone.


Le bilan est actuellement de 13 morts et de plus de 100 blessés. 18 nationalités ont été touchées, 26 Français ont été blessés, dont au moins 11 gravement selon le dernier communiqué du Ministère des Affaires Etrangères. Ce matin, je me rends à Barcelone afin d'assurer du soutien de la France aux victimes et de rencontrer les autorités françaises et espagnoles. 

 

30 bénévoles à la cellule de crise au MAE ont passé la nuit à vérifier que les Français de Barcelone étaient bien en sécurité. Cette cellule de crise a pris le relais du consulat général à Barcelone qui a réagi avec efficacité avec la mise en place d’un numéro d’appel d’urgence (+34 93 270 30 35) et l’envoi d’un mail aux Français inscrits sur la liste consulaire. 

 

Je rappelle à nos concitoyens qu’il est recommandé de s’inscrire sur l’application Ariane lorsque l’on part en vacances à l’étranger. Cela permet de recevoir des recommandations de sécurité par courriel si la situation dans le pays le justifie, d’être contacté en cas de crise dans votre pays de destination et d’alerter le contact désigné en cas de besoin.

 

Ce terrible attentat a provoqué ici une onde choc, qui ravive la douleur de 2004. Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a tenu une conférence de Presse hier dans la soirée et décrété 3 jours de deuil national. 

 

Enfin, je souhaite souligner que la Coopération judiciaire franco-espagnole dans le domaine de la lutte antiterroriste est très active et donne lieu à des contrôles régulièrement organisés en coordination entre la gendarmerie, la police espagnole et la Guardia civil. A l'échelon central, des échanges d'information s'effectuent entre l'unité de coordination antiterroriste (UCLAT) et les services espagnols, grâce en particulier à des officiers de liaison dont deux sont basés à Barcelone. 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Derniers articles

November 27, 2019

November 21, 2019

Please reload

Archives