• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram
  • LinkedIn Social Icône
  • YouTube Social  Icon

©2017 - Samantha Cazebonne - Tous droits réservés

samantha.cazebonne@assemblee-nationale.fr

Paris - Espagne - Portugal - Andorre - Monaco

Les élèves à besoins particuliers, une priorité - Samantha Cazebonne


Lors de ma visite à l'AEFE en juillet 2017, et la présentation de l'observatoire du handicap par Mme Dutertre, responsable des relations avec les élus au sein de la direction de l'Agence et Mme Picault, référente handicap, j’ai pu observer le fort engagement de cette équipe pour accompagner les élèves à besoins éducatifs particuliers au sein du réseau des établissements scolaires français à l’étranger. Si de nombreuses actions sont encore à mener, il est important de saluer d’ores et déjà le chemin accompli.

Ma qualité de parlementaire m’oblige également à observer et faire part de ce qui pourrait être amélioré dans ce dispositif mis en place en juin 2016. Lors de cet entretien, j’ai soulevé ce qui relève pour moi d’une incohérence : le financement d'une aide spécifique, destinée à couvrir la rémunération de l'accompagnant prévu pour la prise en charge des familles boursières, est jusqu’à présent pris sur l’enveloppe globale des bourses scolaires.

J’ai donc attiré l'attention de mes collègues députés Français de l’étranger représentant la majorité sur le sujet et plus particulièrement Anne Genetet, rapporteur du budget 151 (comprenant le budget des bourses scolaires) dans le Projet de Loi de Finances 2018.

J’ai proposé la création d’une nouvelle ligne budgétaire car sans cela, le budget des bourses scolaires diminuerait au fil des années puisque nous ne sommes qu’au début de ce nouveau dispositif et que de nombreuses familles seront certainement amenées à faire des demandes de prise en charge dans les prochaines années. Merci à Anne Genetet d’avoir repris cette suggestion lors de la présentation de son rapport en commission des Affaires étrangères. Je suis fière que cette initiative soit aujourd’hui soutenue par les conseillers consulaires de ma circonscritpion, reprise par ces derniers et d’autres lors de l’Assemblée des Français de l’étranger et par le cabinet du Secrétariat d’Etat chargée des personnes handicapées.

Cette semaine, lors d’un échange avec M. Warnery, directeur des français de l’étranger et de l’administration au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, il m’a confirmé que pour l’année 2018 le budget des bourses serait exclusivement réservé à l’aide à la scolarité et que l'aide spécifique destinée à couvrir la rémunération de l'accompagnant d’un élève boursier handicapé serait pris sur le budget de l’action sociale, budget que nous appellerons à réviser à la hausse si il ne suffit pas à couvrir les besoins.

Très prochainement je poserai deux questions à ce sujet :

- Quel est le montant prévisionnel pour l’aide spécifique au handicap sur les trois années à venir ?

- Comment aider les familles qui ne sont pas boursières et qui ne peuvent pas non plus payer la rémunération d’un accompagnant ?

#AEFE #Handicap